Virginie Foloppe est vidéaste. Elle est chargée de cours en esthétique à la Sorbonne Nouvelle où elle poursuit une thèse en esthétique et sciences de l’art sur les images de la dépersonnalisation.
 
Publications
L’oeuvre de sépulture : un terme pour l’inceste”, publication en ligne des actes du colloque Autour de l’inceste organisé par Stigma (Arts, littérature et langage du corps) sous groupe du L.A.P.R.I.L., Université Michel de Montaigne-Bordeaux 3, 2009.
 
Écrire l’image des rêves”, Autofiction.org, publication en ligne, 2009.
 
“Le vertige de la mélancolie” in “Les images limite”, sous la direction de Murielle Gagnebin et de Julien Milly,  Champ Vallon, 2008.
 
“Rougir l’autre scène” in Les images honteuses, sous la direction de Murielle Gagnebin et de Julien Milly,  Champ Vallon, 2008.
 
 
Colloques
Autoportrait et altérité : Où suis-je ?, Université du Havre, “Poïétique de l’abandon”, 2009.
 
Autour de l’inceste, Université Michel de Montaigne-Bordeaux 3, “L’oeuvre de sépulture : un terme pour l’inceste”, 2008.
 
Les images de l’affrontement stratégies textuelles et iconiques de la cruauté, de la jalousie, de la chute, INHA, présidente de séance, 2008.
 
Échange(s), Queens University, Belfast, Irlande, L’espace d’une métamorphose dans Le locataire de Roman Polanski”, 2008.
 
Les images limite ou le vertige des images, à l’INHA, présidente de séance, 2006.
 
Les images honteuses, à l’INHA, “Intimité”, 2005.
 
 
 
Virginie Foloppe                                                                                  
 CRIR