QUATRIÈME DE COUVERTURE
 
Les Images parlantes : l’étrangeté habite ce titre !
Les détournements de l’image vers quelque langage codé, les contrebandes de l’image au gré de textes particulièrement transgresseurs (hiéroglyphes aventureux, cryptogrammes religieux, trésors de l’iconologie, subversions insolites de l’Art Brut, mécanismes sulfureux du rêve, étranges translations d’un langage dans un autre), les transports sur la langue sont multiples.
Une évidence s’impose donc : l’image ne parle pas, mais elle doit être parlée. Dès lors s’ouvre le domaine des fables et des fictions émanant de l’image elle-même, aptes toutefois à la spécifier comme à la sonder (livre en duo alliant l’image et le texte, fantasmagories du cinéma et parallèlement humilité de tout critique d’art.
Exhiber une fonction inédite et captatrice de l’image en tant qu’elle est parlée, c’est se prononcer pour son capital créateur, son ingénieuse inventivité. Bref, le registre de l’iconique pourrait, au terme de ce livre, se laisser argumenter en ces mots : “Voir, c’est faire parler” !
 
Textes de Guy Astic, Béatrice Chemama-Steiner, François Fronty, Murielle Gagnebin, Guillaume Gomot, Stéphane Goudet, Laurent Grison, Philippe Hamon, Yves Hersant, Dominique Laigle, Gilbert Lascault, Barbara Le Maître, Jean-Louis Leutrat, Suzanne Liandrat-Guigues, Julien Milly, Marie-José Mondzain, Cyril Neyrat, Corinne Rondeau.
 
                                                                                                                                              
 
LES IMAGES PARLANTES                                                                
 CRIR